SOCIAL MEDIA

Je crois que je suis un félin...

samedi 21 novembre 2020


 Aujourd'hui, je t'écris un article avec un titre plutôt accrocheur... ou pas... pour te parler d'un sujet qui me touche personnellement : l'hypersensibilité. Ce n'est pas un secret si tu me suis sur les réseaux sociaux mais voilà... J'ai ce don. Je parle d'un don car maintenant que je le connais mieux, je sais que c'est quelque chose de positif même si ce "cadeau de ma nature"  m'a donné beaucoup de fil à retordre dans ma prime jeunesse. Ooooh ! Je te vois venir ! Tu te dis : "Bé ! La Mamie qui parle !" 

En réalité, il m'est déjà arrivé de te parler de mon enfance, de ma jeunesse etc... Même si j'ai grandit dans un cadre familial plutôt généreux, il m'a toujours semblé que je manquais de quelque chose... J'étais du genre très timide au point où çà inquiétait certain de mes professeurs, je ne me mélangeais pas trop avec mes camarades à la récré. Pire... Il m'arrivait même de me faire une cabane avec mon manteau (je rentrais ma tête dedans comme une tortue)... 

Je n'ai jamais apprécié le soleil franc de l'été qui te tape sur la figure ou encore, le bruit strident des postes de radios, celui des crayons à papier sur une feuille, celui des instruments du dentiste (çà me fait plus mal encore que l'intervention elle même...). Je n'aime pas la foule dans les magasins car j'ai l'impression de devoir me concentrer pour ne pas toucher les autres, je n'aime pas le frottement des habits sur ma peau et plus embêtant, les caresses trop longues d'un amoureux peuvent devenir un calvaire tellement çà me brule ! Je ne peux pas travailler dans le désordre, je suis donc devenue une maniaque du rangement. Je passe mon temps libre à ranger et re-ranger...C'est la raison pour laquelle je pense, que le minimalisme me convient.

Oui mais voilà, aujourd'hui, j'ai intégré ces "petites manies" à mon quotidien... Je sais que je suis comme çà et je connais mes limites. 

Plus jeune, je faisais du théâtre... Oui oui, pour la timide que je suis, c'était un véritable défit... Mais voilà, cela m'a appris la concentration car étant donné ma sensibilité importante aux stimuli, j'avais grandement besoin d'apprendre à me créer une bulle de concentration dans laquelle les bruits énervants du quotidien, les lumières étourdissantes et le toucher des autres ne m'atteindraient pas autant. Aujourd'hui, ce travail de concentration me permet d'exercer ma profession de guide touristique correctement et je dirais même plus, de mettre à profit d'autres atouts comme le fait de savoir lire sur les visages de mes clients leurs envies, leurs sentiments et donc d'orienter mon discours en conséquence. Car oui ! L'empathie fait partie de mes pouvoirs secrets... rires !

Bien-sûr, le soir je rentre éreintée à la maison... Les phases de repos me sont donc essentielles... C'est juste une question d'aménagement... 

J'ai aussi un grand sens du détail, je remarque facilement les petites choses que d'autres ne verraient pas. Il y a les choses qui ne seraient pas rangées à leur place par exemple mais aussi les petits plus qui rendent un décor plus agréable au regard. Tu sais le fameux petit plus qui fait qu'un tableau parait achevé ou l'importance de telle lumière à tel moment de la journée pour faire ressortir telle plante dans le jardin... Je remarque la magie du quotidien, celle qui ennuierait spontanément un  grand mania de la finance mais qui rend pourtant la vie des plus démunis plus heureuse... 

Trés tôt, j'ai aussi compris que j'avais un sens particulier de la mode... J'étais toujours en avance sur les tendances. Ok, ça fait un peu prétentieux dit comme çà, et je ne saurais pas vraiment expliqué pourquoi, mais je sentais les tendances arriver avant même qu'elles soient là... Je suis aujourd'hui capable de chercher désespèrement un certain type de vêtement dans les magasins et le voir arriver un à deux ans plus tard un peu partout...  Je mets ça encore sur l'empathie...

Donc, vois-tu, mon hypersensibilité, je l'ai apprivoisée...

Mon seul problème reste encore ma relation aux amoureux, à ceux qui partagent ma vie et qui n'ont de fait, pas forcément le même rythme que moi. J'en ai fait l'expérience très récemment. Je lui ai jeté la pierre mais je comprends aujourd'hui, que j'avais aussi mes tords. Je n'ai, notamment, pas su lui expliquer mes besoins. Je ne pensais pas avoir l'obligation de lui fournir un mode d'emploi car comme je viens de te le dire, l'empathie chez moi, c'est inné, et je pensais que c'était un peu le cas pour tout le monde. Je pensais que comme moi, cet homme serait capable de lire le moindre de mes besoins sur mon visage. Je pensais que c'était la norme... Force est de constater que non. Et visiblement, j'ai commis la même erreur avec beaucoup de monde. Oups ! 

En amour, comme en amitié, je me suis toujours pliée en quatre pour ceux que j'aimais et j'attendais qu'ils en fassent autant sans forcément leurs en donner les moyens. Puisque j'étais capable de les comprendre sans qu'ils n'aient à parler, ils devaient pouvoir en faire autant. J'étais intransigeante et forcément, très souvent déçue. Je n'aime pas parler de moi... Ici, c'est facile parce qu'on ne se connait pas vraiment. Je suis derrière mon écran et toi derrière le tien... Et puis... Je ne parle pas j'écris... Mais dans la vraie vie, je suis du genre à dire "ça va" même quand ça ne va pas... Je brouille les pistes...  Alors, tu comprends qu'un amoureux puisse en perdre son latin ! 

Donc voilà, je suis un peu comme un félin... J'aime la compagnie de mes congénères mais pas trop longtemps sinon je suis obligée de faire la sieste. Je sens ce que les autres ressentent, l'énergie qu'ils dégagent mais je ne montre pas mes sentiments. J'écoute, je ronronne pour soigner les malaises mais je ne supporte pas qu'on me gratte le ventre. J'ai besoin de ma solitude, de mes moments à moi pour me ressourcer. Trop de monde, trop de bruit, trop de tout m'effraie mais j'aime bien une partie de chat perché de temps à autre... 

Maintenant, tu sais. Maintenant, tu as mon mode d'emploi... alors faits en bon usage... Et peut-etre que tu serais d'accord pour partager ici un peu du tien ? Si tu n'étais pas humain, quel animal serais-tu ?


Publier un commentaire