SOCIAL MEDIA

L'année de mes 40 ans.

mercredi 11 mars 2020





En juin 2019,  j'ai fêté mes 40 ans. L'amoureux m'avait organisé 4 jours de fêtes avec les amis, la famille et les gens que j'aime.

C'était un beau moment. J'avais la tête remplie de rêves (c'est toujours le cas, je te rassure) et je savais une chose... 40 ans serait l'année où je prendrais le temps de grandir.

Du coup, j'ai pris en main ma santé et je soigne mes petits maux les uns après les autres. Je suis en train d'apprendre à m'alimenter différemment pour soigner mes intestins bien trop fatigués depuis ma dernière FIV. Je t'en reparlerais très certainement prochainement.

J'ai poussé à nouveau les portes d'une salle de sport, pour redécouvrir ces muscles que j'avais oubliés... Et tu sais quoi ? J'adore ! J'ai même décidé de m'offrir les services d'un coach pour être sûre de progresser...

Je savoure chaque moment passé avec ma famille et nos amis. Je ne les vois pas encore assez à mon goût mais j'y travaille.

J'ai commencé à entreprendre. Cela fait bien trop longtemps que je m'endors sur mes lauriers d'un point de vue professionnel. Il faut que çà change. Je suis donc en mode warrior ! Je commence des formations, j'apprends à développer mon réseau. Crois-moi, pour la grande introvertie que je suis, c'est un énorme défit. Chaque petit pas accomplit est pour moi une énorme réussite.

J'ai aussi décidé de sortir et de faire des choses seule... Cela fait bien trop de temps que çà ne m'est pas arriver. Mais vivre par moi-même et pour moi-même sans attendre et peser sur l'homme est devenu une question de bon sens...

J'ai appris le lacher prise. Je m'accorde désormais plus de temps pour lire, pour regarder une série, pour aller chez la coiffeuse, écouter de la musique, danser toute seule dans mon salon, chanter dans ma cuisine, jouer avec ma petite chienne. Je le fait sans culpabiliser parce qu'un voisin pourrait débarquer à l'improviste et que la cabane ne serait pas en ordre... S'ils ne sont pas contents, ce n'est pas grave...

Jusqu'à présent, j'étais paralysée par mes ambitions. J'avais plein de projets à réaliser mais aucun n'était commencé... Il fallait que je décortique toutes mes pensées, toutes mes idées, toutes mes envies  avant même de penser à me lancer dans le grand bain.. Et figure-toi, qu'à chaque fois, je trouvais le moyen de ne pas sauter.

Cette année, j'ai décidé d'en terminer avec ces blocages, avec ces peurs insensées. J'ai décidé de me donner une chance de vivre...

Alors voilà, pour ne plus me défiler, je pose ces quelque phrases ici, à la vue de tout le monde, parce que, c'est sûr :

L'année de mes 40 ans, c'est l'année où j'ai décidé d'être bien dans mes escarpins, bien dans mes 40 ans tout simplement.



Publier un commentaire