SOCIAL MEDIA

1 an de Pom'

dimanche 15 mars 2020

Je ne vais pas te parler du dernier régime à la mode, non non... Je vais te présenter aujourd'hui celle qui fait rayonner nos vie, la mienne et celle de l'amoureux, depuis un an maintenant... Elle s'appelle Pom'. Elle est haute comme trois pommes. C'est notre pom-pom girl à nous... C'est donc notre petite chienne. 

Il se trouve que celà faisait bien longtemps que l'homme et moi voulions adopter un chien. Nous en parlions mais nous remettions sans arrêt ce projet au lendemain. 
En décembre 2018, à la veille du jour de l'an, l'homme m'a dit que c'était le moment...qu'il était prêt. 
J'ai passé des nuits à regarder les petites annonces. Nous ne voulions pas acheter un chien. Nous voulions l'adopter... 
Nous voulions un chiot, mais pas forcément un chien de race. Nous voulions un chien de petite taille compte tenu de l'environnement qui est le nôtre... Alors j'ai cherché...
Puis, en février, à trois heures du matin, je suis tombée sur une annonce. Une dame proposait à l'adoption contre participation aux frais (250€), des chiots issus de croisés chihuahua et Yorkshire... 
Autant te dire que la nuit a été longue... Il a fallu que j'attende que l'amoureux se réveille pour qu'il valide et que j'attende de pouvoir appeler la dame. T'imagines la scène...
Sur la portée, il ne restait que deux chiots. Un gros goulu et une mini chétive... 
Nous avons choisi la mini... Elle tenait dans la main de l'amoureux alors qu'elle avait déjà un mois d'existence. 
Nous l'avons aimée au premier regard.
Nous avons bien sûr du attendre plusieurs semaines qu'elle soit sevrée. La dame nous envoyait des photos tous les weekend et nous étions gaga. 
Vint enfin le moment de la ramener à la cabane. Nous sommes allés la chercher à l'autre bout du département. J'avais prévu un panier avec un jouet, un canard qui fait pouêt, une grosse couverture pour qu'elle n'ait pas froid et de quoi boire. A notre dernière visite, j'avais fait les choses bien, j'avais laissé un morceau de tissu avec notre odeur à la dame pour qu'elle le laisse dans le nid de la fratrie. Je voulais qu'en rentrant, notre mini poilue ne se sente pas perdue et qu'elle ait les odeurs de sa famille avec elle.
Celà fait donc un an maintenant qu'elle est avec nous. Et chaque jour qui passe notre petite chétive prend confiance. 
C'est une gourmande mais pas une morfale. 
Elle gère son appétit toute seule. Quand elle n'a plus faim, elle s'arrête de manger. 
Elle est hyper sociable, adore la compagnie des enfants du voisinage, des autres chiens et même des chats des autres cabanes. 
Pour ce qui est de l'entente avec nos autres poilus, ça a été un peu compliqué au départ, mais a partir du moment où les chats ont eu accès à la chatière librement, le problème a été réglé et nos chats l'ont accueillie comme un membre de la famille à part entière. Mimi et Pom' sont aujourd'hui les meilleures amies du monde. Mimi a appris à Pom' a chasser les sauterelles et elles se font des parties de folie toutes les deux pour notre plus grand bonheur.
Finalement, Pom' est l'élément qui manquait à notre famille...
Nous sommes donc désormais , les parents comblés de trois poilus, une chienne, une chatte et un chat, et surtout nous sommes très bien comme ça. Nous n'avons qu'une envie le soir, c'est de rentrer à la cabane retrouver notre drôle de famille. Nos enfants nous couvrent d'amour. Que demander de plus...? 
Nous avons ce que certains appelleront une famille atypique. D'autres diront peut être qu'on a tord de comparer nos poilus à des enfants... Mais finalement qu'est-ce qu'on s'en moque ! Nous somme heureux ainsi et c'est l'essentiel. 

Publier un commentaire