SOCIAL MEDIA

Ma lettre au Pére Noël !

mardi 11 décembre 2018
Cet article aujourd'hui, je l'écris malheureusement avec une petite pointe d'amertume... certains diront peut-être que je vis au pays des Bisounours mais je n'en ai que faire... Aujourd'hui, j'ai mal à ma France et je voulais te le dire... Je n'en peux plus de cette démagogie ambiante... Elle m'use... J'ai l'impression d'appartenir à un peuple d'enfants pourris gâtés tout à fait capables de regarder un enfant décharné dans le journal sans la moindre compassion et le lendemain tout brûler parce qu'avoir plus du SMIG, tu sais... c'est pas assez...
Oui, j'abuse un peu sur les traits, mais pour moi, qui me sent profondément citoyenne du monde, c'est l'image que je me prends en pleine face quand je tombe sur les infos...
Ces derniers temps,  plus que jamais, je ressens colère, tristesse,  incapacité, incompréhension face à une cacophonie générale...
Ces jours-ci, plus que de penser à Noël que je fêterai, je te rassure, malgré tout dans quelques jours avec les miens, j'ai envie de me carapater sous une couverture et d'attendre de me réveiller quand tout sera fini !

Alors tu comprendras peut-être, ou peut-être pas, que je n'ai pas vraiment le coeur, à publier ici ma liste d'envies...

Seulement, je sais aussi, que certaines personnes l'attendent. Alors, voilà ce que je pourrais mettre dans ma lettre au Père Noël si j'avais le coeur à çà...

crédit photo : www.full-moon-yoga.com
Il y aurait sûrement une veilleuse lune... Je l'avais déjà mise sur ma liste l'an dernier, et elle me fait toujours rêver,


radio iStream 3
Une radio bluetooth à trimbaler partout dans la maison... J'adore le look rétro de celle-ci...

crédit photo : www.cultura.com
Des cours pour apprendre à tricoter comme une pro, mais aussi coudre comme une grande, faire du crochet comme Isabelle Kessedjan, dessiner comme une artiste, cuisiner comme ma Maman, tout çà tout çà !


Crédit photo :  www.chaussemouton.fr
Une vraie paire de charentaises comme quand j'étais gamine, pour avoir chaud au pieds et au coeur...

crédit photo : www.linvosges.com

Une jolie robe de chambre pour rester belle sans faire d'efforts...

crédit photo : www.damart.fr

Une pyjama en flanelle pour plus de douceur...

crédit photo : www.natureetdecouvertes.com
Des jumelles pour observer la nature même la nuit...

crédit photo : ed. Hachette 

Enfin, j'aimerai bien ce livre "Shizen, l'art de vivre à la japonaise ", de Misato Kakizaki et Theresia Rippel, pour réapprendre l'art de l'humilité...

Voilà. 
Je pense que ce sera tout... 
C'est déjà beaucoup trop je trouve... parce que je suis déjà bien chanceuse de fêter Noël à la cabane avec un grand nombre de mes proches cette année.
En attendant, je t'embrasse et te souhaite beaucoup de paix et de joies pour cette fin d'année... 
Bisous bisous !




Les idées de cadeaux de noël pour les enfants.

mardi 4 décembre 2018
Et bien voilà, je reviens ici pour te proposer cette fois-ci des idées de cadeaux pour les enfants...
C'est, je te dirais, ceux que je me régale le plus à gâter... Aussi pour faire cette petite liste, cela fait des mois que je zieute un peu partout, et finalement, j'ai, par facilité mais aussi parce que parfois je me dis que c'est plus rentable de commander tout sur le même site, décidé de regarder chez smallable

leur choix de jouets...
Cependant, je souhaite quand même te préciser que tu peux aisément trouver le même genre d'objets chez d'autres commerçants en ligne ou en boutique physique... Je ne fait que te proposer là des idées...













Je pense qu'avec çà tu as déjà de quoi faire niveau idées... Alors, oui c'est vrai pour les plus grands, j'ai pas prévu grand chose... En général pour ma part, je prévois un livre, un jeu d'enquêtes, un bon d'achat, des étrennes ( pas très original c'est vrai, mais plutôt efficace...) 

Sinon pour le jeu de marchande en bois, j'ai mis une petite astérisque, t'as remarqué ? En fait, j'ai vu passer pas mal de jeux de ce type, c'est un grand classique. Seulement récemment, j'ai remarqué que certains de ces jeux présentaient un réalisme fou avec des produits du quotidien au point où la marque du produit original figure carrément sur le jouet... Je t'avoue que çà me gène un peu... J'ai l'impression que par ce biais certaines marques font de la pub déguisée pour l'avenir... Je me demande si ce genre de jouet n'est pas une façon d'inciter les futurs adultes que seront les enfants d'aujourd'hui, à ne plus pouvoir se passer de ces produits... C'est pourquoi pour ma part, je préfère les dînettes et jeu de marchande classiques... mais çà c'est mon opinion personnelle...

Idées de cadeaux de noël pour ces messieurs...

jeudi 22 novembre 2018
Noël approche... Il commence à envahir peu à peu la blogosphère et c'est vrai que cette année, je n'ai pas eu envie de me laisser envahir par ce fameux vent de panique qui veut que tu te retrouve au 24 décembre au matin sans aucune idées à acheter le premier paquet de chocolats qui te tomberait sous la main à défaut de mieux... Malheureusement, c'est quelque chose qui m'arrive chaque année et non ! Cette année, j'ai bien décidé de gâter un peu mes proches... Enfin, par gâter, j'entends trouver un cadeau qui leurs ressemble, pas forcément un cadeau très cher... Donc, je vais te faire ici une petite liste d'idées dans lesquelles tu peux piocher si toi non plus t'as pas trop d'idées...
Je te préviens, il y en a un peu pour toutes les bourses... mais je pense que tu pourras parfois trouver la même chose en farfouillant bien mais moins cher...
Je vais commencer cette série avec les cadeaux pour hommes... Ce sont ceux pour lesquels, j'ai toujours le plus de mal... Chais pas pourquoi ?

Dans un premier temps, j'ai pensé aux coquets ...
1- Un bracelet de la boutique Etsy Dadalela
2- Une montre cuir et bois de la boutique Etsy Impulsion Création
4- Un porte-clef personnalisé de la boutique Etsy Léonny Cha
5- Un porte-monnaie so 90's de la boutique Etsy JooJoobs
6- Un porte clé minimaliste de la boutique Etsy NeptuunFr
8- Une paire de chaussons japonais pour les adeptes de claquettes-chaussettes de la boutique Etsy Trazita
9 et 10 - Un sweat de la boutique Etsy Steez Studio
11- Une paire de pantoufles en feutre de la boutique Etsy Eco Foot UA
12- Un tee-shirt  de la boutique Etsy Trois Fenêtres

Puis aux adeptes de la cuisine et du bricolage :






Et enfin aux hommes - enfants...
20- Une petite voiture vintage de la boutique Etsy Nephtys room
21- Un masque de nuit star wars de la boutique Etsy Isabelle Flane... 
Ou tout autre article siglé Star wars... 

Bon alors ? T'en penses quoi ? Tu crois que j'ai des chances de trouver pour mon neveu tout juste sorti de l'adolescence, mes frères, mon père et mon homme ?
Si t'as d'autres idées n'hésite pas ! Je suis preneuse ! 


PS : Je viens de me rendre compte qu'il n'y a pas de photo n°3-... Donc ne la cherche pas... C'est normal !






La PMA et moi #2

lundi 19 novembre 2018

Il y a une chose de certaine quand tu te lances dans un parcours PMA, c'est que tu avance dans l'inconnue totale...
Tu ne sais jamais pour combien de temps tu vas en avoir, si çà va fonctionner ou non, si tu vas grossir ou pas, si les traitements vont te rendre malade, si les piqûres dans le ventre vont te laisser un bleu... enfin bref, tu avances à tâtons... La seule chose dont tu es sûr(e), c'est que cet enfant, tu le veux vraiment... 

Pour ce qui nous concerne, la première année a été très intense. J'ai enchaîné les protocoles tête baissée... Même pas peur ! 
J'ai appris à me piquer aux hormones toute seule. 
J'ai subit 5 anesthésies générales... 
J'ai oublié ma pudeur...
Et à chaque transfert d'embryon, j'ai vécu ce que chaque femme passée par là pourra te raconter : le fameux ascenseur émotionnel. C'est un état qui te rend parfois euphorique (dans mon cas les 4 jours suivant le transfert), parfois pessimiste (les 36 heures avant le test de grossesse), parfois hystérique (les quelques jours restant entre les deux phases précédentes). 
Tout çà, je l'avais assez bien anticipé... J'étais allée sur des forum de discussion et j'en avais pris mon parti... 
Mais, ce que je n'avais pas vu venir, c'est le ras-le-bol de tout çà ! 
En mars dernier, nous avons fait notre dernier transfert d'embryon congelé en date... huit mois déjà... Il s'est soldé encore une fois par un test négatif... mais peu m'importait à ce moment-là... 
En arrivant dans la salle de transfert cette fois-là, pour la première fois après déjà 4 tentatives, je n'y croyais plus du tout... Mon homme m'a tenue la main, mais les larmes s'apprêtaient à couler... 
Notre gynécologue, s'en est bien rendu compte, et le biologiste avant lui aussi d'ailleurs... 
Je ne voulais plus être maman... Moi qui en rêve depuis mon plus jeune âge... J'étais prête à me résigner... 
A ce moment précis, ma vie a basculé. 
J'ai décidé que la résignation n'était plus pour moi par contre, il est clair que je devais me faire aider... 
Rendez-vous à alors été pris avec la psychologue de notre centre de PMA... Je l'ai vue 3 fois pour le moment mais ces entretiens ont été primordiaux dans ma façon d'appréhender la PMA dorénavant... 

Déjà, et ce pour te rassurer, je veux toujours avoir un ou des enfants dans notre vie... 

Ce qui a changé dans mon regard sur tout çà, c'est la façon dont je veux la vivre... Je ne veux plus qu'elle me bouffe la vie comme elle le faisait avant de façon pernicieuse...
J'ai donc arrêté de me dire que j'étais en train de faire une course contre la montre, même si çà reste un peu le cas à mon âge. Je ne mise plus sur la quantité mais sur la qualité (oui le minimalisme me rattrape même jusque là...). Je sais maintenant espacer les tentatives... et figure-toi, c'est aussi ce que réclame mon corps (çà je t'en reparlerais une autre fois). Ce n'est pas le médecin qui va me dire à quel rythme il faut aller... C'est encore bien moi qui décide ! 

La deuxième chose importante, c'est que désormais, mon homme et moi, nous avons compris et assimilé que la PMA pouvait se solder aussi par un échec mais ce n'est pas grave... 
Je m'explique. Ce qui est important à nos yeux, c'est de contribuer d'une façon ou d'une autre à l'épanouissement d'un enfant... Si c'est le notre, ce serait merveilleux, mais si ce n'est pas le cas, nous nous investirons différemment auprès d'enfants...
Enfin... çà c'est notre plan B à nous... Mais ce qu'il faut retenir de tout çà, c'est que pour mieux traverser les épreuves d'une PMA, avoir un projet autre, çà peut aider...
Et moi... Tu sais quoi ? Mon projet personnel aujourd'hui, c'est de vivre ma vie intensément ! 







La PMA et moi... #1

mercredi 14 novembre 2018

Tu l'as sans doute compris, si tu as lu le titre, cet article ne va pas être des plus drôles... Quoiqu'on  essaye souvent de relativiser et de prendre tout notre parcours, l'homme et moi, de façon légère, la PMA (ou de son petit nom procréation médicalement assistée) n'est pas une affaire légère... et malheureusement ces deux dernières années, elle a pris une place importante dans notre petite vie...

Comment nous en sommes arrivés là ? 
Premièrement, mon amoureux ne peut pas avoir d'enfants et je l'ai toujours su ... C'est déjà un frein... Mais, je ne souhaite pas lui jeter la pierre parce que ce n'est pas le seul problème... Donc, aujourd'hui, c'est surtout de ma partie dont je vais te parler... 

Depuis toute jeune, j'ai su qu'avoir un enfant n'était pas toujours quelque chose de simple. A 18 ans, je n'étais toujours pas réglée normalement... J'avais mes règles mais que tous les 4 ou 5 mois... Ça ne me dérangeait pas vraiment, parce que il faut être honnête... qui peut bien aimer avoir ses règles hein ? 
Le souci, c'est que lorsque j'ai commencé à avoir des rapports amoureux, je n'étais jamais sûre d'être enceinte ou non... A cette époque là, je ne voulais pas encore être maman... C'était bien trop tôt ! Je n'avais pas fini mes études.  Je n'avais pas plus d'emploi stable et j'étais encore loin d'être une femme...

Je me suis donc retrouvée à faire des analyses sanguines, des échographies pour comprendre ce qu'il se passait... Et le diagnostique est tombé. J'ai le syndrome de Stein-Levanthal plus communément appelé le syndrome des ovaires polykystiques... 
Dans un premier temps, on m'a conseillée de consulter un endocrinologue pour stabiliser mes taux hormonaux... C'est ce que j'ai fait. Je suis repartie de son cabinet avec une prescription pour une pilule contraceptive. Elle réglait à la fois mon problème d'absence de règles et le fait que je n'étais pas encore prête à être maman...

Seulement, à aucun moment, on ne m'a vraiment expliqué qu'il me serait compliqué d'avoir un enfant avec cette "maladie"... Je me doutais bien que çà ne serait pas facile mais pas que je devrais en passer par la PMA. 

L'explication, elle est venue réellement une dizaine d'années plus tard, quand, étant en couple avec un homme depuis quelques temps déjà, j'ai décidé d'arrêter la pilule... J'ai donc réappris à connaître mon corps ainsi que tous les symptômes liés aux dérèglements hormonaux ... Je te parle de l'absence de règles, la prise de poids, un petit duvet peu esthétique au dessus de ma bouche, des troubles prémenstruels quand mes mauvaises copines débarquaient tous les un à deux ans, et les petits problèmes de peau aussi... 
J'ai aussi bien compris qu'avoir un bébé devenait compliqué en l'absence de règles... J'ai alors profité d'une des rares consultations gynécologiques (c'est pas bien on est d'accord ! mieux vaut être suivie réguliérement), que j'ai eue à l'époque, pour poser la question au gynécologue. Elle a pris le temps de m'expliquer le fonctionnement des ovaires polykystiques...  Les mots "conception" et "traitement" ont alors été prononcés dans la même phrase... 
Je n'ai dés lors eu de cesse de comprendre de quoi il s'agissait. J'ai cherché dans des bouquins puis sur internet... Et, tout çà n'a fait que renforcer ce pressentiment que j'avais depuis ado : "concevoir un enfant n'est pas une chose facile"

Deux années plus tard, j'ai rencontré mon homme. Il a été honnête lors de notre premier rendez-vous il m'a annoncé qu'il ne serait jamais papa naturellement... J'aurais pu partir mais je suis restée car j'en suis convaincue, il est mon âme-soeur ! Et surtout, je savais que de toutes les façons, la PMA ferait partie de ma vie...

Lui et moi, avons fait les choses dans l'ordre. Nous nous sommes pacsés puis mariés. Nous avons monté un dossier pour bénéficier d'un don de gamètes (de sperme). Et nous avons attendu... Nous l'avons attendu deux ans, ce don... Laisse-moi te dire que deux ans quand tu en as déjà 35 ans ça te parait très long... 

Un jour, un courrier est arrivé, nous avions notre don. Il manquait juste une petite prise de sang et une radiologie au nom barbare : une hystérosalpingographie... 
Je faisais alors mes premiers petits, désagréables mais vrais pas dans le monde invasif de la PMA...

Voilà, tu connais maintenant mon parcours pour en arriver jusque là ... Je te raconterais dans un prochain article mon quotidien avec la PMA et mes questionnements aussi... Je ne sais pas si çà intéressera tout le monde...    Mais une chose est sûre quand on passe par un tel chemin, on a souvent besoin de lire d'autres témoignages pour se sentir moins seul (es) et c'est ce qui m'a vraiment poussée à te parler de tout çà ici... Et puis si toi aussi, tu es passé (e) par tout çà et que tu veux en parler, n'hésite pas... 

PS:  La petite fille en photo là-haut, c'est moi... C'était encore l'insouciance...







Bienvenue à la cabane ! Ou mon gout pour la déco...

lundi 29 octobre 2018


Depuis petite, je baigne dans un monde d'architecture, d'urbanisme, de décoration et de végétation...
Mon cher papa était architecte. Je dis "était" parce qu'il a pris sa retraite maintenant mais je crois que j'aurais parlé au présent çà le faisait aussi... En réalité, c'est un passionné ! Du côté de ma petite maman, j'ai hérité mon amour pour les plantes. A 80 ans, elle est toujours dans son jardin à planter, tailler, bricoler, cueillir etc....

J'ai beaucoup déménagé aussi mais à chaque fois, mes parents ont pris soin de notre intérieur...
En grandissant donc, j'ai reproduit ces gestes, j'ai pioché des idées, j'ai planté et j'ai décoré...

Quand je suis arrivée à la cabane, je dois dire que l'homme avait un peu baissé les bras... Et puis, cette cabane, comme je te l'ai déjà dit, c'est la sienne. Il l'a bâtie selon ses envies, ses goûts... Et tous les deux, nous nous sommes retrouvés à devoir faire des concessions... C'est çà aussi un couple non ?

J'avais mes idées et lui ses souvenirs... J'arrivais avec mes meubles et lui venait d'en perdre quelques-uns... Il y avait déjà eu une vie dans cette cabane et je ne pouvais pas tout casser juste parce que je l'avais décidé...
     
          
Cela fait donc six ans que je bouge des meubles, que j'en repeints, que je fais nôtre cet intérieur...
L'homme, n'est pas en reste non plus... Progressivement, il modifie ce nid pour qu'il nous corresponde. Il a refait la cuisine, parce que l'ancienne était trop petite et qu'on se marchait sur les pieds quand on décidait de pâtisser... Du coup, le salon - salle à manger s'est agrandit pour notre plus grande joie !
   
  

Il m'a fait mon petit coin bureau dans son ancien garage à moto... C'est mon espace à moi, mon petit recoin à côté de la cuisine. J'y suis bien pour te parler.


Il a bien voulu aussi qu'on repeigne la chambre... Ça n'a pas été simple quand je lui ai annoncé que je voulais du blanc sur les murs... Mais quand je lui ai dit qu'on allait casser tout ce blanc par des pans de murs très colorés, j'ai vu les petites étoiles dans ses yeux...

Il nous reste maintenant un gros morceau à faire. C'est la salle de bain... Je ne te la montrerais donc pas... Ou juste peut être quelques petits bouts dans un prochain article...

Pour le mobilier, j'ai comme je te l'ai dis, composé avec ses affaires et les miennes... Il était hors de question de jeter nos meubles familiaux et çà tombe bien car nos familles avaient plutôt les mêmes goûts...
Mon homme et moi, sommes aussi de grands collectionneurs, moi de boites, statuettes, et autres vieilleries et lui de bateaux et petites voitures... Je me suis un temps demandée comme faire cohabiter nos petits trésors et puis finalement, tout çà s'est fait tout seul...

Enfin, il y a nos souvenirs de couple comme ces quelques tableaux, un bouledogue aux accents street-art d'Ingrid b., notre tourne disque qui joue et rejoue de vieux standards ou ces bidules ramenés de nos différents voyages...  Peu à peu, ils s'installent durablement dans notre intérieur aux ambiances d'un vieux cottage familial, agrémentés de quelques plantes qui elles aussi, envahissent les moindre recoins de notre espace...
    


Aujourd'hui, même si tout n'est pas fini et parfait, nous nous y sentons bien... C'est notre petite cabane douillette qui mêle douceur de vivre et souvenirs d'enfance...

  


Je ne sais pas ce que tu en penseras... Il n'est pas toujours facile de se faire une idée à partir de quelques photos... Mais ne t'inquiète pas, je t'ai aussi préparé une petite vidéo (sans aucune  prétention) pour que tu puisse te faire une idée plus complète de notre cocon et puis, il se peut que tu en vois un peu plus de-ci de-là par la suite... Oh ! Et... il se peut aussi que je te fasse profiter de l'avancement du chantier si çà te dit ?

En attendant, je te laisse avec ces quelques minutes cinématographiques exceptionnelles ! J'espère que l'intention te plaira... J'essayerai de m'améliorer avec le temps comme une bonne bouteille de vin... Bisous bisous !




Vivre dans une cabane...

mardi 23 octobre 2018


Je me suis longtemps demandée ce que j'allais bien pouvoir te raconter dans ce premier vrai article de blog... Ce n'est pas que je n'avais pas d'idées ! Oh çà non ! C'est juste que je ne savais pas dans quel ordre mettre mes idées... Ha ha ! Puis je me suis dite que finalement toi et moi, on ne se connaissait pas très très bien, et que te montrer mon chez-moi serait peut-être un premier pas...


Voilà donc une petite introduction de notre cabane à mon homme et  moi...
En réalité, c'est plutôt la sienne de cabane... C'est son coup de coeur à lui et puis moi quelques années plus tard, j'ai eu un coup de coeur pour l'homme et j'ai pris la cabane avec !
J'aurais pu plus mal tomber, c'est sûr !

Cette cabane a changé ma vie du tout au tout... J'avais déjà des aspirations écologistes et j'avais déjà mis en place des petites actions pour faire ma modeste part mais je n'ai vraiment décidé d'en faire un mode de vie qu'en arrivant à la cabane dans ce cadre naturel hors-normes.



Mon homme, par obligation au départ, et par envie aujourd'hui, avait déjà installé des panneaux solaires sur le toit ainsi qu'une éolienne, rendant la cabane presque auto-suffisante en énergie... Nous ne sommes reliés à aucun réseaux (ni EDF, ni quoi que ce soit d'autre...), tout simplement parce que ce n'est pas possible aux cabanes... Nous sommes donc contraints de produire notre propre énergie d'une manière ou d'une autre mais même si nous produisons notre énergie, nous restons dépendant de plusieurs facteurs dont je pourrais te reparler dans un article spécialement dédié si tu le souhaites...


Nous n'avons pas d'eau potable non plus au robinet... Il s'agît d'une eau d'irrigation mais pas d'une eau traitée spécialement pour la consommation alimentaire je dirais... Du coup, quand j'ai rencontré mon amoureux, et les années qui ont suivi nous achetions de l'eau en bouteille... Pour moi qui n'avais toujours bu que l'eau du robinet, je trouvais que c'était un pas en arrière, d'autant que nos poubelles se remplissaient à vitesse grand V. Je ne supportais que difficilement le fait de devoir faire 2 kilomètres en voiture pour emmener notre poubelle tous les jours au container à ordures... Et c'est dans se contexte là, que j'ai entendu parler du livre "zéro déchet" de Béa Johnson (si tu ne l'as pas encore lu je te le conseille !).
C'était il y a à peu prés trois ans maintenant... Je me le suis procuré, il a changé ma vie... et celle de la cabane aussi...

Pour commencer et régler la question des bouteilles d'eau, nous avons acheté un filtre à gravité (là aussi si tu veux je te ferai un article...), pour filtrer notre eau du robinet et la rendre potable...
J'ai ensuite décidé de réduire progressivement l'utilisation de plastiques à usage unique ou quasi-unique. J'ai donc revu notre façon de consommer en cuisine et dans la salle-de-bain. Ma routine soin beauté s'est considérablement minimalisée...



Puis nous avons installé un composteur de jardin, ainsi qu'un lombri-composteur. Nous avons arrêté le lombri-composteur cet été mais je t'en reparlerai une autre fois...
Ce dispositif, nous évite de jeter certains déchets aux ordures ménagères et nous permet d'avoir de l'engrais pour notre jardin...
Et dans le même esprit, nous avons adopté des poules... Je t'en avais déjà un peu parlé dans mon article de présentation... C'est donnant-donnant, quand on leur donne de bons restes comme du riz, des pâtes, des épluchures de pommes, de tomates etc, elles nous remercient de leurs oeufs... Et pour ne rien gâcher, j'adore leur compagnie...

Alors, c'est vrai, je le reconnais, certains diront que nous avons une vie marginale... mais ceux-là ne nous connaissent pas vraiment en fait...
Mon homme et moi, sommes loin de vivre en marge de la société... J'aime me pomponner le matin ou pour sortir, j'aime papoter avec toi ici... Je suis une adepte de fringues... Nous sortons souvent avec nos amis... Et j'adore la déco, le design etc... D'ailleurs, je pense que mon prochain article sera sur ce sujet là... Je dis çà, je dis rien...
En attendant, n'hésites pas à me faire part de tes petites astuces en faveur de l'environnement... Je suis preneuse ! Et puis dis-moi si d'autres articles sur le sujet t'intéressent...




Bonjour et bienvenue !

mardi 4 septembre 2018


Coucou à toi qui passe par ici ! Je suis Manon... Avant j'écrivais un blog sous couvert de pseudonyme... J'étais Mademoiselle (puis Madame) Aubépine... C'était une jolie fleur mais ce n'était plus vraiment moi... 

Aujourd'hui, j'ai eu envie d'ouvrir ici une nouvelle page de mon activité bloguesque. 
Je souhaite partager avec toi, ici, mes voyages, mes astuces, ma soif de nature et de naturel, mon besoin de plus de simplicité et pourquoi pas quelques recettes !

Cet espace est le mien mais, j'aimerais que ce soit aussi un peu le tien... Je veux faire de ce petit bout de la blogosphère un coin chaleureux, convivial et apaisant... 

Pour t'en dire un plus sur moi, histoire de faire tomber un peu les barrières, j'ai 39 ans... Oui, je sais, pour certains, je ne suis plus toute jeune... Mais pour moi, l'âge, c'est dans la tête. Je suis quelqu'un qui pense beaucoup, beaucoup trop même mais je me soigne. C'est pour cette raison que la simplicité me fait du bien ! 
Je suis mariée aussi. Lui, je l'appellerai parfois mon Homme, parfois mon amoureux...Tout dépendra de mon humeur ! Nous n'avons pas d'enfants et pourtant c'est un projet sur lequel nous bossons depuis bientôt 5 ans... Il se peut que je t'en dise plus un jour ou l'autre. 
Par contre, nous avons deux chats (Mimi et Gaara), nous avons deux poules (Becky et Paulie) ainsi qu'une ribambelle de mini poissons...
Nous vivons dans le sud de la France...en plein sud... pas le sud à droite, ni celui à gauche... non celui du milieu ! Nous y avons une petite maison perdue au milieu de l'eau... Nous l'appelons notre cabane. 
J'aime cultiver mon petit, tout petit jardin, écouter les flamants roses chanter, et marcher pieds nus sur notre ponton...
Enfin bref ! J'ai une petite vie simple et tellement riche pourtant ! 

Du coup, maintenant que tu en sais un peu plus sur moi... n'hésite pas, laisse moi un petit message pour te présenter, çà me fera plaisir de t'accueillir !